Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

[EN IMAGES] Manifestation dans la campagne Confolentaise

Quentin Saison 0

Le 9 octobre le temps d’une matinée, Confolens est devenu le théâtre d’une manifestation réunissant six syndicats (CGT, FO, Union syndicale solidaire, FIDL, UNEF et UNL). Le cortège, qui a déambulé du parking du lycée Émile-Roux jusqu’à la sous-préfecture de Charente, s’inscrivait dans la lignée de tous les autres évènements de cette journée de mobilisation nationale. C’est au rythme de musiques « de gauche » (entendez par là des groupes comme Tryo, Saez ou même la France Insoumise que la qualificatif « de gauche » ne devrait pas offusquer outre mesure) que les syndicalistes et autres manifestants ont contesté le « casse social », et se sont notamment engagés contre la sélection à l’université à travers parcoursup. Si la CGT dénombrait 120 manifestants (après un comptage effectué « comme ça » par l’un des membres du syndicat), Roux Libre en estimait le nombre à quatre-vingt. Parmi eux, des professeurs, des retraités, des ouvriers, et des personnels de collège. Les seuls grands absents de cette manifestation étaient comme bien trop souvent les lycéens, et ce malgré l’appel de trois syndicats étudiants.

Que l’on adhère ou non aux idées de ces syndicats, une chose reste certaine : il est réjouissant de voir que la vie syndicale n’est pas encore morte dans le Confolentais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *