Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

« Or Noir : la grande histoire du pétrole » de Matthieu Auzanneau

La Rédaction 0
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Hannah Arendt, dans son œuvre L’origine du totalitarisme, marque la naissance de l’impérialisme moderne, c’est à dire celui des sociétés privées, des firmes et des grands groupes, lors de la seconde guerre des Boers en 1899. Selon elle, pour la première fois, des groupes d’intérêts privés vont en lieu et place d’un État décider d’un conflit pour s’accaparer l’or du Transvaal. Dès lors, les décisions politiques importantes n’appartiennent plus à la représentation nationale mais à la représentation de l’élite économique.

Mais, si c’est pour s’accaparer l’or jaune qu’a vu le jour cet impérialisme, ça sera l’or noir, véritable matrice de nos sociétés modernes, qui va définitivement l’imposer et l’implanter dans notre monde contemporain !

Or noir : la grande histoire du pétrole de Matthieu Auzanneau est une œuvre indispensable pour appréhender et comprendre l’histoire économique, politique, militaire et sociale contemporaine. À la fois livre d’aventure et d’espionnage, cette plongée fascinante et passionnante dans le monde du pétrole de la guerre de Sécession à nos jours éclaire d’un jour nouveau tous les événements historiques majeurs : première et seconde guerre mondiale, décolonisation, chocs pétroliers, conflits au Moyen-orient, terrorisme islamiste…

Le tour de force de Mathieu Auzanneau, qui fait aussi la rareté de cet ouvrage, mérite d’être souligné : ne jamais utiliser un ton de procureur-juge moraliste mais présenter cet univers impitoyable, où se mêle intérêts économiques, étatiques et militaires, de façon objective et en n’oubliant pas de mentionner que le pétrole a également permis à l’humanité de gigantesques progrès sociaux, démocratiques et démographiques.

Malheureusement le pétrole, sang de nos sociétés, est une énergie finie qui tôt ou tard se raréfiera et se tarira, ce qui selon le rapport Meadows du club de Rome de 1972, confirmé par le rapport Hirsch de 2005, conduira à un effondrement « abrupt et révolutionnaire » de notre système…

– un article de Richard Masson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *