Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Les avocats vont sauver le monde.

Ilona Mousseau 0
Temps de lecture estimé : 1 minute

Une société Mexicaine, BioFase, a découvert le moyen de fabriquer des couverts biodégradables à partir de noyaux d’avocats. C’est au bout de 240 jours qu’ils pourront se biodégrader, une bonne nouvelle pour la planète et tous les déchets retrouvés dans la nature. Car en effet, selon le site Planétoscope, 20 milliards de tonnes de déchets par an se retrouvent dans la mer, 80 % venant des terres. En tout, ce sont donc 634 000 kilos de déchets déversés dans les océans chaque seconde. Grâce à ces couverts jetables et biodégradables, le nombre de déchets rejetés devrait diminuer -du moins si tout le monde s’y met.

Le Mexique étant à lui seul responsable de 50 % de la production mondiale d’avocats, il paraissait logique à ses industriels de réfléchir aux différents usages qu’ils pourraient faire de leurs avocats et de leurs noyaux. L’objectif est donc de réduire le nombre de déchets mais aussi la production de plastique.

Si le recyclage des noyaux est une alternative à leur destruction, ce n’est pas l’idée de tout le monde… L’artiste irlandaise Jan Campbell transforme ces noyaux en petits personnages et petites sculptures, toutes plus surprenantes les unes que les autres par les détails qui y sont insérés. Il nous reste beaucoup de pistes à explorer avec ce légumes, qui sait, peut-être pour un avenir avec 0% de plastique et de l’avocat partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *